Vous êtes ici

A la fois douce et légère, la voix de Clare résonne comme celle de Nina Persson. La New-Yorkaise nous entraîne dans un monde tendre et sucré à l’aide d’une instrumentation méticuleuse entre une pop scintillante et une musique fantaisiste des années 40. Après un premier album soutenu par Van Dyke Parks et l’incontournable Sufjan Stevens, Clare & The Reasons revient avec «Arrow», sorti chez Fargo Records (Emily Loizeau, Andrew Bird).