Vous êtes ici

Danny Coughlan aka Crybaby suit le chemin déjà bien tracé par des Richard Hawley, Roy Orbisson ou autre Morrissey. Crooner, lover, rupture et cœur brisé, le programme est clair mais jamais ne tombera dans le pastiche. Pas réellement d’innovation en termes de style donc mais plutôt une troublante justesse du côté de l’interprétation. Son rock noir et mélodique nous rappelle qu’autant la douleur et le bonheur peuvent être brutaux, mais quand bien même provisoires, il faut continuer de s’accrocher à ce qu’ils nous apportent… Cette simplicité et cette sensibilité bien calibrée n’a pas échappé à Chris Hughes (Adam & The Ants), qui a coproduit le premier album éponyme paru chez Helium Records.

I Cherish The Heartbreak More Than The Love That I Lost