Vous êtes ici

Jeune Australienne désormais installée à Oakland sur la côté Ouest américaine, Hazel English a découvert qui elle était vraiment en traversant l’Océan. C’est la thématique de son premier EP «Never Going Home» qui est aussi le titre de son premier single, imparable, accueillant et intime. Une dream pop aussi solaire que le temps californien ambiant et qui vous enroule d’emblée dans un tourbillon de positivisme. Le tout est livré dans un clip chaud, confortable et rétro à la «Video Games» de Lana del Rey, véritable appel au road movie en décapotable la chevelure au vent. Et ce ne sont pas les autres singles «It’s Not real» et «I’m Fine» qui inverseront la tendance. Envie d’une cure de smile ?