Vous êtes ici

Ce qui intrigue en premier chez lui, c’est qu’il s’accompagne de oud électrique. Il faut dire qu’il aime voyager, découvrir, rencontrer et également surprendre. Après être passé par des orages et de la fureur, il offre désormais une part belle à la délicatesse. La voix de Kùzylarsen, parfaitement soulignée par celle d’Alice Vande Voorde, s’accorde à merveille avec la basse électrique, le oud et l’arrangement épuré de percussions électro-acoustiques. Quant aux textes, ils évoquent tour à tour amour, sensualité, mais aussi les conditions humaines qui paraissent insupportables. De quoi ancrer le spectateur dans un univers onirique, où la recherche du beau permet de dépasser la réalité parfois sombre !

Kùzylarsen - Le Château vide

Kùzylarsen - L' amour et la guerre