Vous êtes ici

«If I’m a rapper, then she’s a bad bitch» ainsi s’ouvre chaque couplet de la chanson «Stupid Rose» du jeune Kweku Collins, 20 piges au compteur. De quoi démontrer que le bonhomme ne se prend en rien au sérieux malgré la punchline. Après un brillant premier EP intitulé «Say It Here, While It's Safe» sorti l’an dernier, il a remis le couvert avec son tout aussi réussi premier album nommé «Nat Love» sur lequel il prend le contrepied à pas mal de noirceur ambiante via des compositions positives, douces et emplies d’amour.