Vous êtes ici

Les New Yorkais de O’Death revisitent à travers un folk brut et animal les racines de la musique américaine. Les violons se mêlent aisément aux cordes de métal nous rappelant la fougue de 16 Horsepower et la poésie de Nick Cave. Leurs concerts à la solennité chamanique et à l’énergie violemment charismatique sont des moments émotionnellement forts. La caravane mystique fera un arrêt chez nous pour défendre son nouvel album «Broken Hymns, Limbs and Skin».