Vous êtes ici

Cette américaine exilée à Londres depuis presque 20 ans s’est vu décrite à plusieurs reprises comme la version indie de Dolly Parton. Madame Piney Gir («Piney» pour les intimes), et sa charmante voix de fillette aux apparences innocentes et légères, donne vie à des compos indie-pop en prise à des riffs de guitare «rétrolument» distordu. 

Son répertoire, déjà bien fourni, accueille cette année un sixième opus aux accents 60’s «mR hYdE’s WiLdE rIdE». Celui-ci a été réalisé avec Andy Ramsey (Stereolab) mais également des membres des live bands de Gaz Coombes et d’Emiliana Torrini.

Piney Gir - Gold Rules