Vous êtes ici

Ils n'ont pas encore 20 ans et ont un talent insolent. Le quatuor juvénile Youth Disorder délivre un rock décomplexé, puissant et habité, comme rarement croisé dans nos contrées hexagonales. Enfants des Arctic Monkeys, Queens Of the Stone Age ou Joy Division, leurs chansons à l'effrontée maturité entrelacent avec classe guitares millimétrées, section rythmique baraquée et chant irrésistible. Certains penseront que c'est trop beau pour être vrai. Mais non, c'est juste la vérité d'un désordre de jeunesse.