BALTHASAR BURKHARD - PHOTOGRAPHIES 1969-2009

Infos Pratiques

Horaires:

Du mercredi au dimanche - 12:00-20:00

Tarifs:

6,50 € : prix plein
(billet combiné Museum + Galerie : 7,50€)

5,50 € : seniors, étudiants, groupes, enseignants, JAP 
(billet combiné Museum + Galerie : 6,50€)

4,50 € : Bota’carte, groupes scolaires, demandeurs d’emploi 
(billet combiné Museum + Galerie : 5,50€)

2 € : Muzex (à l’achat d’un ticket de concert du jour + 2 € = ticket combiné muzex)

>> Il est possible d’acheter les tickets au préalable.

 

Gratuit :   

• Les dimanches pour les habitants de Saint-Josse-ten-Noode sur présentation de la carte ID.

• Pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés de leurs parents.

• Pour les écoles maternelles, primaires et secondaires de la Commune de Saint-Josse-ten-Noode.

•Brussels card.
•MuseumPASSmusées.

 
 

Visites guidées :

Le Botanique propose des visites guidées :

Groupes jeunes (-26 ans) : 60 € + droit d’entrée à l’exposition par personne.
Groupes adultes : 70 € + droit d’entrée à l’exposition par personne.

Réservation indispensable au 02/226.12.18.

 

Fermeture du Musée : 

• 25 décembre 2019
• 1er janvier 2020

Muzex

A l'achat de votre ticket de concert + 2€, l'accès aux expositions vous est offert le soir même du concert.

Vous êtes ici

BALTHASAR BURKHARD - PHOTOGRAPHIES 1969-2009

Jeudi 28.11.19 - Dimanche 02.02.20
Museum

• • • Vernissage le mercredi 27 novembre 2019 : de 18h00 à 21h00.

L’exposition au Botanique rassemble une large sélection d’œuvres retraçant la carrière du photographe et artiste suisse. Dans une scénographie non chronologique, le visiteur découvre les différents genres abordés par Balthasar Burkhard : les nus, les paysages, les portraits, les animaux et l’urbanisme. Une section de l’exposition, constituée d’archives, met en avant son travail de chroniqueur de la scène artistique bernoise des années 1960.

 

Né à Berne en 1944, Balthasar Burkhard est formé à la photographie par le cinéaste et photographe Kurt Blum (1922-2005). Il travaille ensuite pour la Kunsthalle de Berne et son charismatique directeur, Harald Szeemann. Durant près de 10 ans, Balthasar Burkhard capte et documente la révolution artistique en cours. Ce contexte très riche forme la vision artistique de Balthasar Burkhard. Sa photographie s’imprègne de ce tournant artistique et ses réflexions sur les relations entre œuvres, architecture, espace d’exposition et public prennent forme dans son travail.

De sa technique photographique, deux caractéristiques se distinguent : une intransigeance du regard d’une part, et une maîtrise du noir, du blanc et de leurs dégradés, d’autre part. L’artiste prône le rapport direct entre le spectateur et la photographie et conçoit ses expositions telle une expérience physique pour le regardeur.

Les années 1980 assoient ses paramètres formels ainsi que sa reconnaissance sur la scène internationale. C’est également durant cette période qu’apparait une de ses séries emblématiques, celle dédiée aux fragments de corps. À la fin des années 1980, les grands voyages photographiques commencent avec, comme première destination, le Japon. Durant la décennie suivante, ce sont les grands paysages de Madrid, Londres, Naples, Paris, Mexico-City, Chicago, Los Angeles ou encore Tokyo ou la Namibie que l’artiste révèle au travers de son objectif. L’œil de Burkhard suit chaque courbe du terrain pour en capter toute la profondeur ainsi que la transparence du ciel.

Présente de manière très parcimonieuse dans certaines de ses héliogravures, la couleur apparaît plus affirmée dans sa dernière série, Flowers, réalisée en 2009. De la même manière que ses photographies d’animaux initiées en 1997, ses fleurs sur fond noir dépassent le simple intérêt photographique et suggèrent plutôt un catalogue de botaniste

 

>> À l’occasion de l’exposition, Le Botanique publie un livre créé par Peter Downsbrough et Balthasar Burkhard en 2001. Resté en l’état de maquette depuis 18 ans, ce dialogue imaginé entre ces deux amis voit enfin le jour. Edité par Le Botanique, il est diffusé par La Lettre Volée. 

 

La majorité des œuvres qui composent cette exposition ont été généreusement prêtées par l’Estate Burkhard. La scénographie est complétée d’œuvres prêtées par le Mac’s et par des collectionneurs privés belges.

L’exposition du Botanique a reçu le soutien de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture, et de l’Ambassade de Suisse en Belgique.    

    

 

Balthasar Burkhard, Sans titre (Torse), 1988
© Estate Burkhard