BASTIAAN VAN AARLE - "MOVING MOUNTAINS"

Infos Pratiques

Tarifs:

Accès Libre !

Muzex

A l'achat de votre ticket de concert + 2€, l'accès aux expositions vous est offert le soir même du concert.

Vous êtes ici

BASTIAAN VAN AARLE - "MOVING MOUNTAINS"

Mercredi 05.06.19
Serres

Les montagnes constituent un thème récurrent dans l’Histoire de l’Art. Alors qu’au Moyen-Âge, elles servent souvent de décor aux portraits, à l’époque du Romantisme, elles passent à l’avant-plan. Les artistes représentent la nature inviolée qui transcende l’Homme et font parfois de la montagne, le motif central de leur tableau. Le voyageur contemplant une mer de nuages de Caspar David Friedrich compte sans nul doute parmi les tableaux les plus connus. Ici, la montagne fait office de point de vue d’où l’homme peut se laisser aller à la mélancolie. Et bien que la montagne apparaisse au premier plan, la nature forme un décor passif sur lequel l’homme projette ses désirs et ses pensées.

Avec Moving Mountains, Bastiaan van Aarle se distancie expressément de cette approche anthropocentrique. Ici, la montagne n’est plus un élément de décor ou un objet passif, mais une entité active qui se meut. Ce mouvement se reflète au travers des couleurs obtenues par les variations de la lumière, elles-mêmes observables grâce à la rotation de la terre ; les couleurs marquent ainsi le déplacement de la montagne. Si van Aarle adopte une multitude de positions, la montagne en fait autant par rapport à l’objectif.

Moving Mountains dépeint le mouvement de la montagne dans le temps et l’espace tout en nous montrant à quel point la frontière rigide entre l’Homme et l’environnement semble aujourd’hui de plus en plus invraisemblableVan Aarle affiche un intérêt spécifique pour l’érosion, la détérioration et l’usure, ces processus distincts qui détricotent le mythe de l’ensemble statique (la montagne). Le photographe n’est plus une personne qui encadre ou fige un morceau de réalité. Avec Moving Mountains, Bastiaan van Aarle remet en question la relation entre l’objet photographique statique et ces processus naturels dynamiques. La réalité est en mouvement.

 

Texte par Bob Vanden Broeck 

 

 

 

© Bastiaan Van Aarle, Serie Moving Mountains